Climat : comment les baleines nous aident à préserver les écosystèmes

·1 min de lecture
Les baleines sont capables de stocker jusqu’à 33 tonnes de dioxyde de carbone, ce qui a un impact considérable sur la préservation des écosystèmes.
Les baleines sont capables de stocker jusqu’à 33 tonnes de dioxyde de carbone, ce qui a un impact considérable sur la préservation des écosystèmes.

L'activité des baleines est une aide qui pourrait s'avérer précieuse dans la lutte contre le réchauffement climatique. Comme l'explique le Financial Times dans une vidéo repérée par Courrier International, ces cétacés sont capables de stocker jusqu'à 33 tonnes de dioxyde de carbone à eux seuls, ce qui a un impact non négligeable sur la préservation des écosystèmes marins. À titre comparatif, le Financial Times souligne qu'une baleine dans l'océan permet de réduire autant le taux de CO2 que plusieurs milliers d'arbres.

Lorsqu'elles meurent, les baleines peuvent donc contenir jusqu'à 33 tonnes de dioxyde de carbone dans leur organisme et tout ce stock végète ensuite, pendant plusieurs siècles, au fond des océans. Néanmoins, le quotidien britannique alerte sur le fait que cet animal est l'une des principales victimes de la pêche industrielle. Sur l'ensemble du globe, il ne resterait aujourd'hui plus que 5 000 baleines bleues, contre 250 000 au siècle dernier.

À LIRE AUSSIÉcosse : une baleine retrouvée avec 100 kilos de plastique dans l'estomac

Les excréments des baleines capturent aussi une grande quantité de carbone

Cette baisse drastique a eu de lourdes conséquences environnementales puisque depuis 1900, 70 millions de tonnes de gaz carbonique ont été rejetées dans l'atmosphère en raison de la diminution du nombre de baleines, expliquent les scientifiques. Cette quantité correspond à ce que rejettent 15 millions de voitures en un an.

La protection des baleines [...] Lire la suite