Climat : après Matignon, nouvelle action choc au ministère de l'écologie à Paris

En France, le ministère de l'écologie aspergé de peinture orange. Une action du collectif "Dernière rénovation" ce vendredi à Paris.

Objectif : dénoncer l'inaction du gouvernement face au réchauffement climatique.

"Le gouvernement est clairement hors la loi. Derrière ces murs se cachent ceux qui décident pour nous. Ceux qui nous condamnent. Notre peinture se nettoie. Ils garderont le sang sur leurs mains", clame face à la caméra un des auteurs de l'action.

Une scène similaire a eu lieu mercredi à Matignon, devant les bureaux de la Première ministre. Là encore, les militants ont été rapidement interpellés. Pas de quoi entamer leur détermination à se faire entendre.

"Les activistes climatiques à travers l'Europe se radicalisent. Ils sont en colère contre les hommes et femmes politiques qui sont trop lents à réagir à la crise climatique", explique sur place notre journaliste Hans von der Brelie.

Le groupe "Dernière Rénovation" en France a annoncé de nouvelles actions comme celle-ci. Ils exigent l'isolation thermique de l'ensemble du parc immobilier français d'ici 2040, prévue par la loi et financée par le contribuable.