Climat. En Allemagne, Fridays for Future entend peser sur les élections de dimanche

·1 min de lecture

À deux jours des élections législatives du 26 septembre, les militants pour le climat entendent “faire pression” sur les partis politiques allemands pour qu’ils s’engagent dans la lutte contre la crise climatique.

“Le mouvement Fridays for Future a lancé deux jours avant les élections [législatives allemandes] sa huitième grève mondiale pour le climat”, annonce le journal de gauche Tageszeitung, ce vendredi 24 septembre. La mobilisation, organisée dans plus de 400 villes allemandes, est massive : rien qu’à Berlin, près de 20 000 personnes sont attendues.

“Même Greta Thunberg a fait le voyage depuis la Suède pour rejoindre les militants allemands dans les rues de Berlin”, précise T-Online. Elle y accompagne la chef de file du mouvement allemand, la jeune militante écologiste Luisa Neubauer, elle-même membre du parti des Verts. L’objectif ? Rappeler l’importance des enjeux écologiques à deux jours d’un scrutin jugé “historique” car marquant le départ d’Angela Merkel.

À lire aussi: Législatives. Et si les Verts créaient la surprise à Munich ?

Pour les protestataires, aucun programme électoral ne permet d’atteindre l’objectif principal de l’accord de Paris, ratifié par l’Allemagne

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles