Climat : sans actions fortes, gros réchauffement en vue selon Météo-France

·1 min de lecture

Si rien n'est fait rapidement pour limiter les émissions de gaz à effet de serre, la France est menacée d'un fort réchauffement climatique, avec son cortège de canicules et sécheresses, selon des projections publiées lundi par Météo-France. En pleine controverse sur le niveau d'ambition du projet de loi issu de la Convention citoyenne climat et alors qu'une décision est attendue cette semaine dans la procédure intentée par plusieurs ONG contre l'Etat pour inaction climatique, le pire scénario étudié place la France métropolitaine sur une trajectoire de +3,9 degrés par rapport à la température moyenne de la période de référence (1976/2005).

Dans le pire scénario, les épisodes caniculaires seraient multipliés par 10

Soit bien au delà des objectifs de l'accord de Paris de limiter le réchauffement "nettement en-dessous de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels", si possible sous 1,5°. Or, selon les experts, le réchauffement depuis l'ère pré-industrielle approche déjà un degré. Et la France, qui s'est engagée à réduire de 40% ses émissions d'ici à 2030 par rapport à 1990, a dépassé les budgets carbone qu'elle s'était elle-même fixés.

Météo-France, dont la patronne Virginie Schwarz rappelle en introduction à cette nouvelle publication que "toutes les observations recueillies à l’échelle planétaire confirment une accélération sans précédent du changement climatique", a travaillé avec l'Institut Pierre Simon Laplace et le Centre européen de recherche et de formation avancée en ca...


Lire la suite sur Europe1