Climat : 2020 dans le trio de tête des années les plus chaudes jamais enregistrées, selon l'Organisation météorologique mondiale

franceinfo
·1 min de lecture

"2020 est en passe de devenir l'une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées sur le globe", annonce l'Organisation météorologique mondiale (OMM), qui dépend des Nations unies, dans un rapport provisoire publié mercredi 2 décembre. Les données actuelles placent en effet 2020 à la deuxième place après 2016 et devant 2019 (les premiers relevés de températures modernes datent de 1850), mais celles-ci doivent encore être affinées. Le rapport final de l'OMM sera publié en mars 2021.

La température moyenne du globe entre janvier et octobre 2020 s'est ainsi établie à 1,2°C au-dessus de l'ère préindustrielle (1850-1900). Et "il y a une chance sur cinq pour que celle-ci dépasse temporairement 1,5°C d'ici 2024", alerte le secrétaire général de l'OMM, Petteri Taalas, qui rappelle que "cette année marque le 5e anniversaire des Accords de Paris sur le climat". "Nous devons faire plus d'efforts", souligne-t-il.

La décennie la plus chaude jamais enregistrée

L'objectif des Accords de Paris est de contenir d’ici 2100 le réchauffement climatique bien en dessous de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels, et poursuivre les efforts pour limiter la hausse des températures à 1,5°C. En attendant les chiffres définitifs pour 2020, une chose est certaine : "2011-2020 sera la décennie la plus chaude jamais (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi