Climat : à la COP26, les "promesses creuses" dénoncées dans un monde d'énergies fossiles

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans la dernière ligne droite de la cruciale conférence sur le climat de Glasgow, le secrétaire général de l'ONU a dénoncé jeudi les promesses "qui sonnent creux" dans un monde toujours dépendant des énergies fossiles, malgré quelques signes encourageants.

>> À LIRE ÉGALEMENT - Climat : Ségolène Royal étrille la COP26, sur la forme comme sur le fond

Des "annonces encourageantes", mais insuffisantes ? 

"Les promesses sonnent creux quand l'industrie des énergies fossiles continue de recevoir des milliers de milliards de subventions (...) ou quand des pays continuent à construire des centrales à charbon", a lancé Antonio Guterres, reconnaissant malgré tout des "annonces encourageantes" depuis le début de la COP26 le 31 octobre. Une vingtaine de pays se sont notamment engagés à mettre un terme d'ici fin 2022 au financement de projets d'énergies fossiles à l'étranger, une quarantaine de nations ont publié une déclaration de transition du charbon vers l'énergie propre, et jeudi, quelques pays ont lancé une coalition pour sortir du pétrole et du gaz. Des avancées saluées par de nombreuses ONG qui ont toutefois souligné l'absence de grands pays producteurs.

Cette question des énergies fossiles est un des points contentieux de la première version de la décision finale préparée par la présidence britannique de COP26 qui encourage à "accélérer la sortie du charbon et des financements des énergies fossiles". Une mention des énergies fossiles à laquelle tiennent certaines parties, n...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles