Clim : Le gouvernement épinglé pour ses voitures à l’arrêt moteur allumé

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Les voitures des membres du gouvernement durant le Conseil des ministres à l’Élysée, vendredi 29 juillet.
Benjamen Mathieu / France Info Les voitures des membres du gouvernement durant le Conseil des ministres à l’Élysée, vendredi 29 juillet.

Benjamen Mathieu / France Info

Les voitures des membres du gouvernement durant le Conseil des ministres à l’Élysée, vendredi 29 juillet.

POLITIQUE - Il y a quelques jours, le porte-parole du gouvernement appelait pourtant les Français à multiplier les « petits gestes » de sobriété face à la crise énergétique. Couper le wifi, baisser la clim... « Ces gestes du quotidien ont un très fort impact sur notre consommation énergétique. C’est bon pour nos réserves et évidemment pour la planète », affirmait Olivier Véran, le 20 juillet dernier.

Un message que le gouvernement semble avoir du mal à respecter lui-même, en témoigne une scène filmée par certains journalistes dans la cour de l’Élysée, vendredi 29 juillet. En matinée, une dizaine de voitures à l’arrêt, mais avec le contact allumé et la climatisation tournant à plein régime, attendaient leurs occupants, à savoir les membres du gouvernement venus pour le Conseil des ministres.

« Vous avez raison. Il faut faire attention. »

Ce n’est pas la première fois que ces derniers sont épinglés pour cette pratique peu écologique. Durant la forte canicule de juin 2019, le député insoumis François Ruffin avait interpellé, avec une caméra, plusieurs d’entre eux à la sortie des questions au gouvernement, alors que leur voiture climatisées les attendaient sous 40°C dans la cour d’honneur de l’Assemblée nationale. « C’est vrai qu’on pourrait faire plein d’efforts de ce genre », concédait le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer.

À la sortie du Conseil des ministres, Olivier Véran n’a pas échappé à une question de l’un de nos confrères sur le sujet. « Vous avez raison. Il faut faire attention à tout », a-t-il admis , avec le sourire. « À partir du moment où on dit aux Français : l’État, les ministères, les administrations centrales et territoriales vont montrer l’exemple, ça va nécessiter (de) changer, et vite, un certain nombre de comportements. À chaque fois qu’on ne le fera pas, vous ne nous raterez pas. Et tant mieux, car c’est ça qui accélérera notre changement de comportement à tous», a-t-il ajouté.

Selon les informations de BFMTV, Matignon avait pourtant « expressément demandé aux ministères de ne pas faire tourner les moteurs des voitures à l’arrêt ».

À voir également sur Le HuffPost : Durant la canicule, ces magasins climatisés et portes ouvertes

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles