Les clients de HSBC vont-ils vraiment passer chez La Banque Postale ou Société Générale ?

Mathieu BRUCKMULLER
1 / 1

Les clients de HSBC vont-ils vraiment passer chez La Banque Postale ou Société Générale ?

C’est un feuilleton qui dure. Plus de six mois après les première rumeurs de vente par HSBC de sa filiale de banque de détail en France, le projet semble avoir du plomb dans l’aile avec la crise du coronavirus. « C'était déjà un deal qui avait beaucoup de mal avant. Je ne peux pas imaginer que La Banque Postale et Société Générale soient concentrées dessus en ce moment », souligne un consultant interrogé par Les Echos.

Alors que les conséquences de l’épidémie sur le secteur sont incertaines, miser sur une banque déficitaire est un pari risqué. HSBC France qui compte, entre autres, 800 000 clients particuliers a perdu 39 millions d'euros en 2019, après une perte de 17 millions l'année précédente. Fin décembre, l'effectif de HSBC France représentait 8 850 équivalents temps plein, dont 3 500 dans les seules activités de banque de particuliers.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Courses : où acheter des produits frais près de chez soi ?
- Société Générale et Natixis : les actionnaires privés de dividendes… pour l'instant
- Crédit immobilier : la baisse des taux d'usure, une mauvaise nouvelle pour vous ?