Claude Lelouch cash sur l'infidélité : "Je ne veux pas qu'on m'interdise d'autres femmes"

C'est un "amoureux de l'amour" que Catherine Ceylac a interrogé. Dans son prochain ouvrage, intitulé A l'amour, à la vie - en librairies le 23 octobre prochain - la journaliste a rencontré plusieurs personnalités pour évoquer leur rapport à l'amour, notamment le réalisateur Claude Lelouch. Lui, a joué le jeu avec plaisir et n'a pas hésité à faire d'étonnantes confidences sur son passé et présent amoureux. Ses premiers émois ? Il les a vécu avec une prostituée. "Je devais avoir une quinzaine d'années (...) J'ai compris tout de suite le mode d'emploi, j'aurais aimé prolonger le moment, j'ai trouvé ça trop court, explique-t-il à Catherine Ceylac, dans des bonnes feuilles que Gala publie jeudi 17 octobre. J'ai beaucoup de respect pour les prostituées. Ce sont de vraies femmes, avec de vraies histoires, elles ont un vécu."

Claude Lelouch, qui assume complètement son "côté macho" avec les femmes confie les aimer avec un certain vécu derrière elles parce qu'elles "sont plus faciles à rendre heureuse". Et pour le réalisateur, le bonheur dans le couple est tout bonnement impossible sans une liberté totale. "Je ne me censure pas, prévient-il, très clair sur l'infidélité. Et je ne veux pas qu'on m'interdise d'autres femmes. D'ailleurs, je veux qu'on ne m'interdise rien. L'amour n'empêche pas de tomber amoureux de quelqu'un d'autre. C'est une drogue sans limite." S'il comprend que ses désidératas ont parfois été compliqués pour ses ex-compagnes, Claude Lelouch assume : "On ne peut pas exiger

Retrouvez cet article sur GALA

La réponse bien troussée de Sibeth Ndiaye aux critiques sur son look : “Je ne veux pas ressembler à un corbeau”
Jacqueline Chabridon discrète sur sa romance avec Jacques Chirac : "Je ne suis pas Valérie Trierweiler"
VIDÉO - Ophélie Winter SDF : “Je ne travaille pas, je n’ai pas d’argent, je m’ennuie”
VIDÉO - Louane violemment attaquée sur son physique "je ne prétends pas être mannequin"
Chiara Mastroianni : “Je ne me trouve pas démente physiquement”