“Claude (Koh Lanta) a remis les pendules à l’heure” : Inès touché par son geste

Ce vendredi 6 juin 2020 signait officiellement la fin de Koh Lanta : L'Île des Héros. Après des semaines d’aventure, Naoil est ressortie grande gagnante face à Inès, l’aventurière toulousaine de 26 ans. La boxeuse de 37 ans, bientôt maman, est alors repartie avec la belle somme de 100 000 euros. Une victoire jugée « légitime » par la deuxième du classement, comme elle l’a elle-même confié à Télé 7 jours. « Je n’étais pas au niveau. Même si on s’est donné tous les trois à 100%, Claude et Naoil ont, eux, décroché des victoires individuelles donc j’estime qu’ils auraient dû s’affronter en finale », a-t-elle indiqué.

Puis Inès est revenue sur son parcours. Elle a ainsi avoué ne pas s’être aimée à l’écran. « Je ne suis pas qu’une fille impulsive, je suis aussi très humaine. Or on n’a pas montré ma personnalité dans sa globalité. On m’a collé une étiquette de fille qui passe ses journées à bronzer… », a lâché celle qui a perdu plus de 10 kilos pendant sa participation. Puis elle a remercié Claude de l’avoir soutenue lors du prime. « Lorsqu'il a remis les pendules à l’heure en disant que j’aidais à la vie de camp, en faisant à manger, cela m’a énormément touchée. »

Inès victime de menaces

Pendant son passage à la télévision, l'infirmière a été la cible de critiques et a même fait l’objet de menaces de mort et de viol. La faute à l'élimination d'un candidat, Sam, mal vécue par les fans du programme. "À quelle heure je vous dois quelque chose ? À quelle heure j'ai fait le jeu pour vous

Retrouvez cet article sur GALA

Emmanuel Macron, Jean-Marie Bigard et l’union des droites : Yannick Jadot agite le chiffon rouge
Sophie de Wessex : le souvenir traumatisant de la naissance de sa fille Louise
Naoil de Koh Lanta : son retour auprès de son mari pas si simple
Olivier Marchal défend la police et critique les artistes
Kate Middleton : son nouveau combat contre les addictions