Claude (Koh-Lanta) dans Fort Boyard : il confie avoir été en grande difficulté

En tant que grand sportif, Claude, révélé dans Koh-Lanta, ne pouvait pas louper l’occasion de participer à Fort Boyard. C’est pourquoi on le retrouvera dans le grand lancement du jeu le samedi 11 juillet prochain à 21h. « C’était un privilège d’être invité comme candidat dans Fort Boyard. J’étais émerveillé d'être là, comme un gosse », confie-t-il ainsi à Télé-Loisirs. Ainsi, lorsque Claude a annoncé sa participation à Fort Boyard en postant une photo aux côtés du lion emblématique du show, ses fans lui ont envoyé immédiatement des centaines de messages de soutien ! Et Claude a dû en avoir besoin, puisque selon les premières interviews, il s’est retrouvé très en difficulté dans le fort. Mais il faut dire qu’il avait une responsabilité sur les épaules : celle de son équipe. « J’ai tenté d’apporter mon panache et mon envie de gagner à mon équipe. J'ai senti qu'ils comptaient sur moi. Mais je n’avais pas d’appréhension particulière pour autant. Je n'allais pas à Fort Boyard pour battre des records ». Mais la production ne l’a pas vu de cet œil.

Claude blessé à Fort Boyard

En tant que grand sportif, le fort ne l’a pas épargné ! « Certaines épreuves m’ont vraiment rendu la vie difficile », a-t-il lâché à nos confrères. « J’ai parfois cru que le Fort voulait m’éliminer », a-t-il plaisanté. En effet, le grand Claude s'est blessé plusieurs fois sur ce tournage : « Sur une épreuve, il s’est démis le doigt. Son doigt s’est retourné. […] Sur une autre épreuve, il s’est arraché le côté du

Retrouvez cet article sur Voici

Jean-Luc Reichmann révèle l'adorable surnom qu'il donne à sa compagne Nathalie
Jean-Pierre Castaldi : comment il a réussi l'exploit de se faire retirer son permis lors du confinement
Pierce Brosnan : sa grosse frayeur après sa rencontre avec le prince Charles alors atteint du coronavirus
PHOTO Cyril Hanouna : l'animateur se lance dans un étonnant nouveau projet
Benjamin Griveaux : ces menaces qu’il aurait proférées contre ses adversaires à la mairie de Paris