Claude Imbert, monument du journalisme

·1 min de lecture

Le fils de Claude Imbert rend hommage à ce grand journaliste dans un livre foisonnant.

Nous voici grâce à Jean-Luc Imbert, avocat et fils de Claude Imbert, directeur de « L’Express » puis fondateur et patron du « Point », au cœur de cette France de l’après-guerre, dans l’univers politique, économique, social, médiatique et gastronomique. L’auteur démontre comment ce grand journaliste pouvait obtenir la confiance et les confidences de Pompidou, Giscard, Mitterrand… Des pépites !

Gourmand de la chose publique comme de partager une bonne table et un cigare, il décrivait avec autant de talent les états d’âme des barons gaullistes qu’un dîner de réveillon fêté un 15 août... Les éditos de ce violoniste féru d’opéra avaient un rythme et une liberté de ton. L’ouvrage n’est pas un traité de journalisme mais l’aventure d’un confrère racontée d’une jolie plume. Incontournable !

« Claude Imbert, un Romain en liberté », de Jean-Luc Imbert, éd. de Fallois, 300 pages, 20 euros.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles