"Le Classico Organisé" de Jul est là, mais vous devrez poser un RTT pour l'écouter

·3 min de lecture
Jul réunit, pour la première fois, 157 rappeurs français sur la même compilation. (Photo: Montage Le HuffPost avec Getty)
Jul réunit, pour la première fois, 157 rappeurs français sur la même compilation. (Photo: Montage Le HuffPost avec Getty)

MUSIQUE - Chez les fans de rap, ce vendredi 5 novembre est à marquer d’une pierre blanche. Et pour cause, Jul vient de dévoiler Le Classico Organisé, un album collaboratif hors normes qui réunit 157 rappeurs originaires de deux villes anciennement irréconciliables: Marseille et Paris.

Rohff, Kaaris, Oxmo Puccino, mais aussi Soprano, GIMS, ou encore Soso Maness. Le disque, divisé en trois compilations, compte pas moins de 30 morceaux, sur lesquels les artistes ont été invités tour à tour à se produire le temps d’un couplet d’une trentaine de secondes.

C’est peu, contrairement à la durée totale du projet: deux heures et cinquante-six minutes. C’est long, très long. Certains amateurs s’en réjouissent.

La situation est inédite. Peut-être aurait-il fallu poser une journée de congé, ironise l’internaute ci-dessous.

C’est à peu de choses près la durée d’un Paris-Metz en train.

On ne va pas se mentir, même le film Interstellar était plus court, de 8 minutes.

Mais voilà, d’autres en rigolent beaucoup moins.

Ils sont nombreux à penser que l’album, même s’il est génial, aurait mérité d’être sans doute un peu moins long.

Les auditeurs perdent patience.

Deux semaines avant sa parution, c’est ce dont s’était inquiété Interlude, média spécialisé dans le rap français et la culture pop. Le site se souvient de 13′Organisé, précédent disque sur lequel Jul avait réuni une cinquantaine d’artistes marseillais pour quatorze morceaux.

“Le but c’est l’union”

“En résultaient des titres à rallonge – 4:27 pour 13 balles, le plus court, jusqu’à 7:23 pour Tout a changé, le plus long – et surtout une forme parfois indigeste. Même au niveau artistique, ce choix ne permettait pas spécialement aux artistes de s’exprimer, les obligeant à des couplets courts”, précise l’article.

En comparaison, la compilation de hip-hop 93 Empire, sortie deux ans plus tôt, était, elle, plus agréable à l’écoute, toujours selon Interlude. Elle comptait, certes, 22 titres mais le casting étant moins important en nombre, cela avait permis de réunir les artistes en duo ou en trio, leur offrant ainsi un temps de parole plus long.

Ce n’est pas le concept que Jul, soucieux de permettre à tout un chacun de disposer du même temps de gloire sur Le Classico Organisé, avait en tête. “C’est une idée qui m’est venue comme ça, sur un coup de tête, et j’ai réussi à faire le projet en deux mois pile, a expliqué le rappeur solidaire et fédérateur à Brut. J’ai essayé de faire mon maximum pour que tout le monde se sente bien. Le but, ce n’est pas de faire mieux que les autres, ou de faire des sous. Le but c’est l’union.” Un pari réussi.

À voir également sur Le HuffPost: Avant France-Suisse, les Français s’ambiancent sur du Jul à Bucarest

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles