Classement. Météo : les 10 capitales européennes où elle est la plus imprévisible

·1 min de lecture

Un site britannique a tenté de classer trente-cinq métropoles européennes en fonction des caprices de la météo locale.

Si votre humeur a tendance à se laisser affecter par les changements de temps un peu brusques, Berne n’est pas la bonne destination pour vous ! La capitale suisse apparaît en effet en bonne place dans un classement récent, celui des capitales européennes où la météo est la plus imprévisible, explique le site d’information genevois Heidi. news :

Berne est à la quatrième place, tous paramètres confondus, pour l’imprévisibilité. C’est dans la catégorie de l’ensoleillement que la capitale se distingue particulièrement avec un taux d’imprévisibilité de 85 %. La ville se classe au premier rang ex-æquo avec Oslo.”

À lire aussi: Classement. Quelles sont les villes les plus (et les moins) stressantes du monde ?

C’est le comparateur de prix britannique Uswitch – spécialisé dans le coût des énergies – qui propose ce classement insolite basé sur six critères : la couverture nuageuse, la fréquence des épisodes de gel, le volume des précipitations, la température moyenne, le nombre de jours de pluie et la durée d’ensoleillement.

Tallinn et Riga : les capitales où le temps est le plus instable

“La capitale européenne la plus imprévisible du point de vue de la météo est Tallinn, en Estonie, avec un score global de 69 sur 100. C’est largement dû à des scores élevés en matière de fréquence des jours de pluie et d’ensoleillement. Ce qui signifie qu’un jour vous pourriez être trempé par une averse soudaine, tandis que d’autres jours vous pourriez soudain avoir très chaud”, explique Uswitch.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles