Covid-19 : dans les départements confinés, une classe fermera après un cas positif

Source AFP
·1 min de lecture
Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation, en décembre 2020 (photo d'illustration).
Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation, en décembre 2020 (photo d'illustration).

Les écoles restent ouvertes en France, mais le protocole sanitaire face au Covid-19 évolue. C'est ce qu'a annoncé Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale, en conférence de presse ce vendredi. Dans les 19 départements concernés par le reconfinement régional, un seul cas de Covid dans une classe entraînera désormais sa fermeture, contre trois cas auparavant.

« Nous devons renforcer les mesures sanitaires dans le milieu scolaire [?] À partir de la semaine prochaine, dans les départements concernés, nous fermerons chaque classe au premier cas de contamination », alors qu'il fallait trois cas auparavant, a-t-il dit lors d'un point presse. « Cela va nécessairement signifier plus de fermetures de classes dans les prochains jours pour ceux qui sont concernés », a admis le ministre, précisant que cela concernerait « tous les niveaux scolaires », de la maternelle au lycée. « Nous renforcerons de ce fait les moyens de remplacement » des enseignants, a promis le ministre, reconnaissant « de la tension dans certains territoires ». « Les rectorats concernés pourront recruter davantage », a-t-il dit.

« Cela suppose de grandes adaptations de la société »

Les classes fermées le seront pour « une durée de deux à trois semaines » et les parents pourront demander à bénéficier d'arrêt de travail pour garder leurs enfants, a encore indiqué Jean-Michel Blanquer. « Cela suppose de grandes adaptations de la société », a-t-il ajouté. En réponse à une question, le mi [...] Lire la suite