Clark (Netflix) : la série est-elle tirée d’une histoire vraie ?

Le mois de mai 2022 commence bien sur Netflix. Après avoir mis en ligne les nouvelles saisons de The Circle Game, El Marginal et Trois mètres au-dessus du ciel le 4 mai, la plateforme a dévoilé jeudi deux nouveaux contenus qui ont de quoi ravir le public. Outre The Pentaverate, la mini-série signée Mike Myers dans laquelle il joue pas moins de 8 personnes différentes, la plateforme a ajouté à son catalogue une pépite suédoise baptisée Clark.

Cette mini-série en 6 épisodes va faire découvrir le parcours assez dingue d’un célèbre malfrat suédois, Clark Olofsson au casier judiciaire long comme le bras. Il a en effet été impliqué et condamné pour des vols, des braquages de banques, des trafics de drogues ou encore des agressions. Et pour couronner le tout, il s’est aussi évadé de prisons à plusieurs reprises. C’est d’ailleurs en s’inspirant de la propre autobiographie du malfrat publiée en 2015 que le réalisateur et coauteur Jonas Akerlund a imaginé cette mini-série « basée sur des faits et des mensonges ». Avec une énergie folle et un ton parfois décalé, Clark retrace la vie du braqueur de sa naissance jusqu’à ses méfaits de la fin des années 1980.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles