« Clara Sola », « Compétition officielle », « Broadway »... Les critiques des films en salles cette semaine

© Luxbox / Studiocanal GmbH / Neda Film/Blue Monday/Digital Cube

Clara Sola ***

De Nathalie Alvarez Mesén, avec Wendy Chinchilla Araya, Daniel Castaneda Rincon. 1h46.

Au Costa-Rica, une quarantenaire handicapée et dotée du don de guérison, vit dans un village reculé auprès d’une mère qui contrôle ses moindre faits et gestes. La réalisatrice suédo-costaricienne convoque le réalisme magique dans ce premier film envoutant où le panthéisme s’oppose au bigotisme. Elle revisite les figures de l’idiot saint et de la sorcière, devenue une icône féministe, au fil d’un récit d’émancipation engagé, délicat et sensoriel qui épouse la perception du monde de son émouvante anti-héroïne, brillamment incarnée par une danseuse de formation. Bap.T.

Compétition officielle **

De Mariano Cohn et Gaston Duprat, avec Pénélope Cruz, Antonio Banderas. 1h54.

Un milliardaire confie la mise en scène du film qu’il produit à une réalisatrice en vogue. Elle engage deux célèbres comédiens aussi différents que talentueux. Après la littérature (Citoyen d’honneur) et l’art (Un coup de maître), le duo argentin se penche sur le cinéma, toujours avec son humour caustique. Au programme : dialogues ciselés, réflexions pertinentes et un impeccable trio qui s’amuse et nous amuse. Reste que rien ou presque ne rachète les personnages, comme si les réalisateurs valaient mieux que le milieu qu’ils caricaturent. Cette complaisance à la mode pour le ricanement suggère plutôt l’inverse. Bap.T.

Elizabeth, regard(s) singulier(s) **

De Roger Michell. 1h29.

Voilà une façon originale de brosser u...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles