Clara Morgane nue avec un harnais : les internautes hypnotisés par sa photo "érotique"

·1 min de lecture

Le confinement, la crise sanitaire ou autres mesures barrières, Clara Morgane essaie de les faire oublier à ses nombreux fans. En cette période pas facile pour tout le monde, la chanteuse et comédienne a décidé de faire briller les yeux de ses très nombreux abonnés sur Instagram. Et quand elle ne monte pas sur scène pour se produire dans le cadre de son cabaret, c'est à coup de clichés très sexy que la star de 40 ans tente de faire rêver ses admirateurs. Et quoi de mieux que des photos très hot pour faire vagabonder les esprits. Qu'elle soit en bikini, en lingerie, topless ou totalement nue, Clara Morgane fait grimper à chaque fois la température sur ses réseaux sociaux.

En ce début de semaine, la belle blonde a ainsi posté un nouveau cliché sur Instagram. Cette fois, c'est en harnais en cuir qu'elle a pris la pose. De profil et totalement nue, Clara Morgane n'est vêtue que de sangles noires ne cachant rien de son corps et de ses courbes. La star a tout de même pris le soin de cacher sa poitrine avec sa main, ce qui n'empêche pas les internautes de fantasmer sur sa plastique et sa silhouette zéro défaut. "Une beauté", "Clara dans toute sa splendeur", "Sublime", "Merci de nous faire rêver", "Erotique", "Toujours d'une beauté exceptionnelle", "C'est chaud" ou encore "Je reste sans voix", peut-on lire en commentaires.

Autant de compliments qui font la joie de Clara Morgane, qui pendant les deux premiers confinements avait tenu compagnie à ses fans en postant des photos toujours très (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Charlotte Casiraghi "blessable et vulnérable" : un proche dévoile la facette méconnue de sa personnalité
PHOTO Moundir : cette émouvante déclaration à ceux qui l'ont soutenu pendant son combat contre la Covid-19
Jean-Luc Reichmann évoque comme rarement son couple avec sa compagne Nathalie
Laure (Koh-Lanta, Les Armes Secrètes) : un hater s’attaque à l'un de ses proches, elle explose
Dîners clandestins : un témoin dément la présence de ministres mais...