Clara Luciani : ce passage de son dernier titre qui a fait bondir son père (VIDEO)

·1 min de lecture

Figure de proue dans la contestation des mesures sanitaires qui mettent à mal le secteur culturel depuis un an, Clara Luciani n'en demeure pas moins une artiste active. La chanteuse, incontournable de la scène musicale française à tel point qu'elle est devenue l'égérie d'une célèbre marque de mode, est en pleine promotion pour la sortie de son dernier single "Le reste", premier titre de son prochain album "Cœur". À 29 ans, la jeune femme, qui s'est récemment livrée dans un documentaire intimiste disponible sur la plateforme Salto, est de plus en plus à l'aise pour se confier sur des sujets personnels. Que ce soit par le biais des réseaux sociaux, où elle a annoncé en février le décès d'un être cher, ou dans ses chansons... La dernière née aborde justement une thématique intime s'il en est : la rupture amoureuse. Interrogée ce 9 avril par le journaliste culturel de RTL Steven Bellery, Clara Luciani a raconté comment son père avait réagi en entendant un passage plutôt osé de son dernier titre.

Dans Laissez-vous tenter ce vendredi matin, l'interprète de "La Grenade" a expliqué que son single était loin d'être une chanson larmoyante : "C'est la chanson d'une femme qui assume avoir tout gâché." Une prise de position pouvant paraître surprenante, d'autant plus quand on y ajoute l'aspect plus charnel qu'émotionnel abordé par l'artiste. "Je ne peux pas oublier ton c*l", fredonne-t-elle. Des mots qui, bien que lancés au détour d'un couplet, ont valu à Clara Luciani un temps de réflexion. (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Clara Luciani évoque son grand-père mort de la Covid : "Tout ce que je ferai désormais lui est dédié"
La Vie secrète des chansons (France 3) : qui sont les femmes de la vie d'Alain Chamfort ?
André Manoukian : qui est sa femme Stéphanie ?
Louane et M Pokora apportent leur soutien à Hoshi après les attaques de Fabien Lecoeuvre (PHOTO)
Fabien Lecoeuvre reconnaît un "dérapage" mais dénonce une instrumentalisation de ses propos sur Hoshi (VIDEO)