Claire Chazal a 63 ans : cette “honte” ressentie le jour de la mort de Diana

Claire Chazal fête ses 63 ans ce dimanche. L’occasion de revenir sur la carrière de cette journaliste connue de tous les Français, qui a présenté durant près de 25 ans les journaux télévisés du vendredi soir et du week-end sur TF1, de 1991 à 2015. Le dimanche 31 août 1997, jour de la mort de Diana, c’est donc elle qui était aux commandes du JT. Mais au petit matin de l’accident mortel du pont de l’Alma, la journaliste s’est sentie honteuse, comme elle le raconte dans son livre Puisque tout passe, paru en 2018. Claire Chazal a en effet appris la triste nouvelle de la mort de la princesse de Galles tardivement le dimanche matin, alors qu’elle devait présenter le 13 heures ce jour-là.

À cette période, la journaliste raconte qu’elle coupait son téléphone la nuit, de manière à ne pas être importunée dans son sommeil. "Réflexe peu raisonnable, j’en conviens, pour une journaliste censée être toujours disponible et intervenir à l’antenne 24 heures sur 24", écrit-elle. Elle a donc appris la mort de Lady Di vers sept heures du matin, le 31 août, en rallumant son téléphone et en écoutant la radio. "Tout le monde me cherchait à TF1. La rédaction s’était encore une fois mobilisée très tôt", poursuit Claire Chazal. "J’arrivais donc à la rédaction un peu gênée, voire honteuse de mon retard", confesse-t-elle. "Il y régnait une certaine effervescence, mêlant stupeur et concentration."

Malgré le fait d’avoir appris la nouvelle en retard ce jour-là, Claire Chazal a mobilisé ses équipes. "Nous avons

Retrouvez cet article sur GALA

VIDEO- Laurent Ruquier : ses techniques insolites pour travailler malgré son bras cassé
Ce strip-tease du prince Harry qui laissa Charles et Camilla honteux
Quand Laeticia Hallyday espérait marcher dans les pas de Lady Diana
Qu'est devenu Lionel Jospin ? Il va sortir de sa réserve
Malade, Bernard Tapie retourne sur scène : "il cite sans cesse Johnny Hallyday en exemple"