Clémentine Autain : Son improbable carrière de chanteuse stoppée par son père

À l'occasion de la sortie de son ouvrage, Assemblées (éditions Grasset), et invitée des plateaux télévisés dans le cadre des législatives, Clémentine Autain a répondu aux questions du magazine Closer. Dans les pages du magazine, la politique chevronnée revient notamment sur son autre carrière, celle de chanteuse qu'elle a menée étant enfant. En effet, elle a chanté pour la troupe Abbacadabra qui reprenait des tubes d'Abba. Une voie qu'elle a décidé de ne pas poursuivre...

Quand Closer lui demande si elle a bien arrêté sa vie de chanteuse parce que son père, chanteur également, lui a dit qu'elle chantait faux, Clémentine Autain acquiesce : "C'est vrai, mais maintenant, il me dit que je chante juste ! Je ne regrette pas du tout une carrière artistique. J'aime la politique, c'est une passion." En effet, la femme politique de 49 ans est la fille du chanteur Yvan Dautin. Inspirée par la carrière de son père, elle a souhaité suivre ses pas et s'est donc mise à reprendre des chansons du groupe ABBA sur les plateaux de télévision en compagnie de Frida, Daniel Balavoine ou Plastic Bertrand ! Méconnue, cette carrière lui a toutefois permis d'enchaîner les disques, concerts et même un feuilleton dont on peut avoir un aperçu dans notre player.

Toutefois, si sa carrière de jeune chanteuse a été délaissée quand elle était ado, un autre événement va marquer à jamais sa jeunesse : quand elle est âgée de 12 ans, sa mère, la comédienne...

Lire la suite


À lire aussi

Zazie séparée du père de sa fille Lola : les conséquences de sa garde partagée sur sa carrière
Juliette Armanet victime d'une "rupture fracassante" : la chanteuse séparée du père de son fils ?
Equipe de France de rugby : un pilier stoppe brutalement sa carrière à 31 ans, il s'explique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles