Clémentine Autain évoque la création d’une «fédération populaire» des partis de gauche en vue des législatives

Chang Martin/SIPA

Clémentine Autain était invitée des « 4 vérités » sur France 2 ce mercredi 27 avril. La députée de Seine Saint Denis a détaillé les discussions entre les partis de gauche pour construire une majorité parlementaire à l’issue des élections législatives.

«Nous avons un enjeu : faire en sorte qu'une majorité ne permette pas à Emmanuel Macron d'appliquer son programme, mais nous permette de transformer le quotidien de millions de Français.» Le ton est donné. Clémentine Autain , soutien de Jean-Luc Mélenchon, se prépare à ce que l’Union Populaire remporte les législatives. Sur le plateau des «4 vérités», elle a tenu à rappeler que cette victoire ne peut s’effectuer seulement avec une union de la gauche : « Nous avons la volonté de construire une fédération et de proposer à nos partenaires de bâtir ensemble cette fédération populaire. »

Lire aussi:Législatives : les Insoumis en position de force

Jean-Luc Mélenchon , qui a souvent critiqué vertement le Parti socialiste, ne se refuse plus à tendre la main, selon Clémentine Autain, «d’abord parce que le temps a passé, les Français par leur vote ont aussi exprimé une préférence nette pour notre programme.» En effet, Jean-Luc Mélenchon avait récolté 21,95% des suffrages contre 1,74% pour Anne Hidalgo au premier tour des élections présidentielles.

"

Des discussions sont d’ores et déjà enclenchées

"

Face à Caroline Roux, la député de Seine Saint Denis a indiqué que des discussions étaient en cours avec les différentes forces politiques de gauche. « On s'est d'abord adressé au PCF, à EELV, avec lesquelles des discussions sont d’ores et déjà enclenchées. Il faut bâtir une majorité cohérente sur la base d'un programme. Nous sommes ouverts à la discussion, qui sera claire sur le contenu. »

Selon Clémentine Autain, la création d’une majorité ne repose pas sur une alliance de partis mais sur la construction d’un programme. « On est pas dans une logique de ralliement. On est face à une situation politique nouvelle », ajoutant qu’il(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles