Citroën - Le Scarabée d’Or plus fringant que jamais

feedback@motor1.com (Antoine Chênerie)

Scarabée d'Or : 3 années de travail résumées en quelques minutes from Frédéric NGUYEN KIM on Vimeo.

Une réplique flambant neuve de l'auto-chenille vient d'être dévoilée.

L'histoire de Citroën, c'est d'abord et surtout celle d'une marque à l'origine de nombreux coups d'éclats. Le constructeur du quai de Javel peut par exemple se targuer d'avoir été le premier à traverser le Sahara avec un véhicule motorisé. C'était en 1922, avec une auto-chenille Citroën B2 10 HP modèle K1, plus connue sous le nom de "Scarabée d'Or".

Ce véhicule, les étudiants de l’École Nationale Supérieure des Arts et Métiers et ceux du lycée professionnel Château d'Epluches le connaissent certainement mieux que quiconque. En effet, dans le cadre d'un projet mis en place par l'association "Des Voitures & des Hommes", ils ont entamé en 2016 la construction d'une réplique. Terminée depuis peu, celle-ci a été dévoilée le 13 mai dernier au Musée des Arts et Métiers, à Paris.

Citroen Scarabée d'Or

Les 160 étudiants derrière cette initiative et leurs accompagnants ont pu compter sur l'aide de Citroën, qui leur a notamment fourni un authentique exemplaire de l'auto-chenille en question. Pour mener à bien leur projet, ils ont travaillé quelque 50'000 heures et utilisé 1500 kilos de métaux. Leur budget s'élevait à environ 130'000 euros.

La réplique du Scarabée d'or sera exposée durant l'exposition ouverte que Citroën organisera durant le mois de juin, à Paris. Elle sera également présente au Rassemblement du Siècle à la Ferté Vidame du 19 au 21 juillet 2019, point d'orgue des festivités organisées pour le centenaire de la marque. "En cette année du centenaire de Citroën, la reconstruction du Scarabée d’Or prend une dimension toute particulière", a déclaré Linda Jackson, directrice générale de Citroën. "C’est un projet comme André Citroën en avait le goût".

Redécouvrez les deux concepts du centenaire de Citroën