"Moi citoyen" : la campagne vue par deux électeurs français

France 3

Les vaches ont décidé de donner à Christophe Verschuere du fil à retordre, à Sommereux (Oise). Les blondes d'Aquitaine de l'agriculteur n'aiment vraiment pas la visite de la vétérinaire. L'éleveur est inquiet, car le prix du lait est toujours aussi bas. " D'habitude avec les élections les prix augmentent un peu alors là si ça n'augmente pas, on se dit que ce n’est pas demain la veille que ça augmentera", explique Christophe. Sur l'année 2016, une vingtaine de laitiers ont dû arrêter leur activité dans l'Oise. Christophe s'est donné jusqu'au mois de septembre pour redresser la barre. En attendant, il votera Front national. Le mois dernier, il ne s'est versé que 500 euros.

Convaincre le plus de monde d'aller voter

À Marseille (Bouches-du-Rhône), c'est justement contre le Front national qu'on se mobilise et ça passe par une grande fête citoyenne. Dans le quartier d'Hélène et Aboubakar Mouridi, l'ambiance est joyeuse, mais l'objectif est sérieux : convaincre le plus de monde d'aller voter le 23 avril. Le geste est symbolique, car aux dernières élections municipales ici, un électeur sur deux n'a pas voté et le Front national a remporté l'arrondissement. Le quartier participe à un défi national : le challenge citoyen pour pousser les gens à s'inscrire sur les listes électorales.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Sept Français sur dix estiment que François Hollande a été un mauvais président
Présidentielle : Macron et Le Pen toujours en tête, Mélenchon rattrape Fillon, selon un sondage Harris Interactive pour France Télévisions
Déçus du quinquennat de François Hollande, des jeunes électeurs témoignent
L'avenir de la centrale de Fessenheim pourrait se jouer ce jeudi
VIDEO. Comment François Hollande s'est contredit sur le sort de la centrale de Fessenheim

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages