Cité internationale de la langue française : Emmanuel Macron espère inaugurer le château rénové de Villers-Cotterêts en mars 2022

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Emmanuel Macron espère inaugurer, au printemps 2022 malgré des retards liés à la crise du Covid-19, le château rénové de Villers-Cotterêts (Aisne), le grand chantier de son quinquennat qui doit accueillir la Cité internationale de la langue française.

Le chef de l'Etat a fait le point sur cet ambitieux chantier de 185 millions d'euros en s'entretenant à l'Elysée avec une dizaine de personnalités impliquées dans la promotion de la francophonie, à la veille de la Journée de la francophonie samedi 20 mars. "Dans un an, nous pourrons vous faire inaugurer un château entièrement rénové", lui a assuré le président du Centre des Monuments Nationaux (CMN), Philippe Belaval.

"Chantier présidentiel"

Emmanuel Macron avait annoncé en 2018 son souhait de faire de ce château royal du XVIe siècle bâti par François Ier à environ 80 km au nord-est de Paris un "laboratoire" de la francophonie. Le chantier de ce château tombé quasiment en ruine a été ralenti en 2020 par le premier confinement mais a pu accélérer en fin d'année "grâce au plan de relance", qui a ajouté quelque 100 millions d'euros, portant le coût à 185 millions, a expliqué le président du Centre des Monuments Nationaux.

La Cité de la langue française ouvrira progressivement avec le parcours de visite en 2022 avant l'auditorium et d'autres équipements l'année suivante. En novembre, le coût du "chantier présidentiel" avait fait débat à l'Assemblée nationale, certains députés d'opposition jugeant le projet "disproportionné" (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi