Cité administrative de Toulouse : y a-t-il eu gaspillage d’argent public ?

L'Oeil du 20 heures
·1 min de lecture

A Toulouse, l’Etat a réfléchi à la modernisation de sa cité administrative, qui abrite notamment la préfecture. Et après avoir dépensé des millions d’euros dans des travaux de rénovation des bâtiments, il a finalement décidé… d’en construire une nouvelle, juste à côté.

Dans le centre de Toulouse, la cité administrative abrite depuis 50 ans les services de l’Etat dans la région. Mais plus pour longtemps : la Direction de l’Immobilier de l’Etat a décidé de construire une nouvelle cité administrative trois kilomètres plus loin, sur un ancien terrain militaire, pour 90 millions d’euros.

Une décision incompréhensible pour Jacques Dotu, représentant du personnel Force Ouvrière, qui nous a fait visiter la cité actuelle, en bon état général selon lui : "on n’est pas du tout dans l’habitat insalubre !"

27 millions d’euros de travaux depuis 20 ans

Il faut dire que l’Etat a beaucoup investi dans ces bâtiments ces dernières années. Remplacement des fenêtres, réfection des façades… 27 millions d’euros de travaux depuis 20 ans. Les services de l’immobilier de l’Etat ont même fait refaire à neuf leurs locaux toulousains en 2019 pour près d’un million d’euros, quelques mois seulement avant de prendre la décision de tout reconstruire.

"Le bon sens, ça consiste à dire, on ne jette pas, on réemploie," se (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi