De la cité à la calanque, le tarif imbattable des faux taxis marseillais

·1 min de lecture

La Division Sud de Marseille a réalisé une belle prise à la veille de l'été. Comme le relate La Provence, grâce à la collaboration de trois services de police, un petit réseau de taxis clandestins a été démantelé. Trois chauffeurs ont ainsi été interpellés à Sormiou. Ils proposaient pour cinq euros de transporter quatre clients sur 1,3 kilomètre.

Leur trajet de prédilection : relier la cité de La Cayolle et la calanque de Sormiou, dans le 9e arrondissement. Pris en flagrant délit, les trois hommes ont été placés en garde à vue pour "exercice illégal de l'activité d'exploitant de taxi et travail dissimulé". D'après le quotidien régional, les chauffeurs clandestins opéraient depuis le 8 juin sous l'œil des riverains, surpris par ces aller-retours incessants. Huit clients de ces faux taxis ont pu être auditionnés. Des perquisitions ont également été menées dans les véhicules. Des sommes allant de 40 à 145 euros ont été découvertes.

>> A lire aussi - 120 euros pour aller de Gare de Lyon à Gare du Nord : le fléau des faux taxis

Deux des suspects, âgés de 27 et 38 ans, ont reconnu les faits, contrairement au troisième, âgé de 58 ans, qui nie en bloc. Ce dernier a assuré aux enquêteurs qu'il transportait gratuitement des passagers sur ce trajet, pour leur rendre service. Il comparaîtra le 8 décembre prochain devant le tribunal correctionnel de Marseille alors que les deux autres feront l'objet d'un plaider-coupable (CRPC) le 16 novembre, poursuit La Provence. Fin 2019, une opération (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Finance : la Banque de France alerte sur les risques de cyberattaques
La Chine met en service une immense centrale hydroélectrique, inquiétudes environnementales en vue
Rennes va installer des planchas connectées dans ses parcs
Le variant Delta s'étend en Russie, les restrictions s'intensifient
Chine : le village communiste modèle en perte de vitesse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles