En Cisjordanie, les routes au cœur d’un nouveau plan de colonisation

En Israël, le ministre d’extrême-droite Bezalel Smotrich a annoncé un vaste plan d’accaparement de 800 hectares de terres palestiniennes en Cisjordanie occupée. Nos reporters Catherine Norris Trent et Claire Duhamel ont exploré les routes autour de Jérusalem, révélatrices de ce vaste projet de colonisation.

Alors que la violence s'intensifie en Cisjordanie à l'ombre de la guerre à Gaza, le gouvernement israélien a annoncé en fin de semaine dernière la saisie de 800 hectares de terres dans la vallée du Jourdain.

Selon l'organisation israélienne anti-colonisation La Paix maintenant, il s'agit de la plus importante saisie de terres en territoire palestinien depuis les accords de paix d'Oslo. La colonisation israélienne est illégale au regard du droit international, rappelle régulièrement l'ONU, qui dénonce toute entreprise de colonisation juive comme un des principaux obstacles à l'établissement d'une paix définitive entre Israël et les Palestiniens.

À lire aussiColonisation en Cisjordanie : Israël porte un nouveau coup à la création d'un État palestinien

"C'est la continuité d’une politique agressive qui persiste à occuper les terres et à augmenter leur contrôle. Surtout après le 7 octobre, il y a eu de sévères attaques sur les terres et sur les Palestiniens de Cisjordanie, dénonce Safa Odeh, urbaniste palestinienne, dans le reportage de France 24.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Colonisation en Cisjordanie : Israël porte un nouveau coup à la création d'un État palestinien
Territoires occupés : un ministre palestinien accuse Israël "d'apartheid" devant la CIJ
Israël va légaliser neuf colonies en Cisjordanie