La circulation différenciée en vigueur ce mercredi en Île-de-France

Alexandre Boudet

POLLUTION - Avis aux automobilistes. En raison de la canicule qui engendre un niveau de pollution très important, la préfecture de police de Paris a décidé d’interdire certains véhicules en Île-de-France ce mercredi 26 juin, a annoncé Le Parisien suivi de plusieurs médias.

La circulation différenciée (qui a remplacé la circulation alternée) s’appliquera pour la première fois aux voitures équipées de vignettes Crit’Air 3 et toujours à celles Crit’Air 4 et 5. Elles n’auront pas le droit de circuler dans un périmètre situé à l’intérieur de l’A86 à partir de 5h30 et jusqu’à minuit. Par ailleurs, la vitesse est réduite de 20 km/h sur tous les axes.   

Ce mardi matin, le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy avait précisé qu’un nouveau dispositif de déclenchement de la circulation différenciée sera bientôt opérationnel. Elle sera désormais déclenchée “automatiquement” si le seuil d’information sur un polluant est dépassé pendant deux jours au moins, ou dès que le seuil d’alerte est atteint. Jusqu’à présent, la décision relevait du pouvoir des préfets.

L’entourage du ministre précisait qu’environ un tiers du parc automobile est concerné dès lors que les vignettes Crit’Air 3 sont concernées. Le gouvernement table sur une réduction de la pollution d’environ deux-tiers.

À voir également sur Le HuffPost:

LIRE AUSSI

Retrouvez cet article sur le Huffington Post