Circul’Egg, le recyclage des coquilles d’œufs en produits alimentaires et cosmétiques

© Europe 1

Grâce à un procédé breveté, Circul’Egg récupère la partie externe de la coquille composée à 90% de carbonate de calcium ainsi que la petite membrane coquillère ; toutes deux prisées par les industriels pour leurs biomolécules d’intérêt comme le collagène, l’acier, l’onyx. L’objectif ? Les réinjecter dans des produits destinés à l’alimentation animale, la nutraceutique (compléments alimentaires) ou encore les produits cosmétiques.

"Nous avons déposé notre premier brevet, finalisé une première levée de fonds et lancé notre première usine pilote pour commercialiser nos produits", précise Justine Lecallier, co-fondatrice de Circul’Egg.

48.000 tonnes de CO2 rejetées par l’industrie agroalimentaire

Circul’Egg ambitionne de devenir le leader mondial de la valorisation des coquilles d’œufs en traitant jusqu’à 30 tonnes de coquilles d’œufs en 2022. Pour 2023, l’entreprise souhaiterait s’agrandir et ouvrir une plus grande usine, au plus près des casseries qui rejettent les coquilles d’œufs. Un projet qui permettrait de s’adapter à toutes les cadences de ces usines et ainsi de traiter le maximum de coquilles d’œufs possible.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles