Cinquième vague : Delfraissy pense que les hôpitaux auront «probablement la capacité» de faire face

·2 min de lecture

Invité sur France Inter, le Pr Jean-François Delfraissy a indiqué que la cinquième vague était bien lancée en France, assurant le système de soins a "probablement la capacité" de faire face à la cinquième vague de Covid-19 qui touche la France. 

Le système de soins a "probablement la capacité" de faire face à la cinquième vague de Covid-19 qui touche la France, si "tous les outils" comme la vaccination et les gestes barrières sont utilisés au maximum, a déclaré mercredi le président du Conseil scientifique. Interrogé sur France Inter, le Pr Jean-François Delfraissy a ajouté qu'à ses yeux, "on sera amenés très probablement à aller vers une troisième dose" de vaccin "en population générale", au-delà des plus fragiles. "Il n'y a pas d’urgence pour (la ) population plus jeune, car elle a été vaccinée plus tard" a-t-il ajouté, soulignant qu'il s'exprimait "à titre personnel" sur ce sujet. La dose de rappel sera ouverte en décembre aux plus de 50 ans.

D'une manière générale, "on va peut-être pouvoir passer cette cinquième vague, si on utilise tous les outils de la boîte à outils", a-t-il martelé, citant la nécessité de mieux appliquer le pass sanitaire, de remettre le plus possible le masque ou encore d'améliorer la couverture vaccinale pour ceux qui n'ont pas encore reçu d'injection, ou de dose de rappel pour la population concernée. "Nous avons les outils, nos devrions pouvoir limiter l’impact de cette cinquième vague, mais ça va être difficile avec un système hospitalier qui est fatigué", a-t-il répété, redoutant plus d'un millier d'hospitalisations par jour en décembre.

"Je reste d'un optimisme prudent", a résumé le président du Conseil scientifique, relevant par ailleurs que l'on n'avait "pas suffisamment compris, y compris dans le milieu médical, (à quel point) le variant Delta est extrêmement transmissible". Selon les chiffres publiés mardi soir par Santé publique France, l'épidémie de coronavirus a fait 118.271 morts en France depuis son apparition. La(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles