Un cinquième océan pour la première fois sur une carte

·1 min de lecture
L'océan Austral représente la majorité des eaux qui entourent l'Antarctique à l'exception du passage de Drake et de la mer de Scotia.
L'océan Austral représente la majorité des eaux qui entourent l'Antarctique à l'exception du passage de Drake et de la mer de Scotia.

L'océan Austral, enfin reconnu par la National Geographic Society, rapporte National Geographic. L'organisation scientifique et éducative, qui cartographie les terres, les mers et le ciel depuis 1915, avait jusque-là reconnu quatre océans : les océans Atlantique, Pacifique, Indien et Arctique. Pourtant, l'océan Austral l'avait déjà été par les scientifiques. « Mais comme il n'y a jamais eu d'accord au niveau international, nous ne l'avons jamais officiellement reconnu », indique Alex Tait, géographe de la National Geographic Society.

L'océan Austral, qui représente la majorité des eaux qui entourent l'Antarctique à l'exception du passage de Drake et de la mer de Scotia, a en effet des caractéristiques bien particulières. Contrairement aux autres océans, déterminés par les continents qui les entourent, l'océan Austral est, lui, défini par un courant appelé courant circumpolaire antarctique. « C'est le seul océan à en toucher trois autres et à embrasser complètement un continent plutôt que d'être embrassé par eux », ajoute Sylvia Earle, la biologiste marine et exploratrice de National Geographic, dans un communiqué. Un océan dont l'air est également plus froid et dont les glaciers sont plus bleus, selon les scientifiques.

Sensibiliser le public à la conservation des océans

Pendant plusieurs années, les géographes se sont toutefois demandé si les caractéristiques de cet océan étaient assez uniques pour qu'il mérite d'avoir son propre nom. C'est son impact c [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles