Cinq séries à ne pas rater pendant les vacances

·1 min de lecture

La plus complexe : Dark (saison 3)

NETFLIX. Pour sa troisième et dernière saison, cette série de science-fiction allemande continue de jouer avec les nerfs de ses aficionados : au voyage dans le temps déjà passablement complexe au cœur des deux premières saisons s'ajoute cette fois la notion d'univers parallèle. Les fans de Fringe seront aux anges, les autres auront sans doute passé leur chemin depuis longtemps. Tant pis pour eux : ils rateraient la conclusion de l'une des productions fantastiques les plus passionnantes du moment, qui aura su ne pas se prendre les pieds dans le tapis malgré une gigantesque intrigue feuilletonnante. Émouvant, l'ultime épisode sonne comme un bel adieu à la petite ville de Winden, surplombée par son inquiétante centrale nucléaire.

De Baran bo Odar et Jantje Friese, avec Karoline Eichhorn, Louis Hofmann, Jördis Triebel. 8 épisodes de 70 minutes. Disponible.

La plus chaude : Normal People

STARZPLAY. En profitant du temps long de la série, l'histoire d'amour entre Marianne et Connell est racontée sur plusieurs années, avec tous ses hauts et ses bas. Ces "personnes normales" découvrent le sexe, les angoisses et le jugement des autres. Bref, ils grandissent sous nos yeux à mesure que les lycéens deviennent étudiants puis adultes. Les rapports de force basculent et le couple se déchire. L'adaptation du roman anglais de Sally Rooney n'a rien de fleur bleue : à la fois crue et pudique, elle ausculte au plus près des regards et des corps l'abandon de deux...


Lire la suite sur LeJDD