Cinq questions sur "Xylella fastidiosa", la bactérie "tueuse d'oliviers"

Camille Caldini

C'est l'une des bactéries des végétaux "les plus dangereuses du monde", selon l'Autorité européenne de santé alimentaire (EFSA). La bactérie Xylella fastidiosa ou "tueuse d'oliviers" a été détectée pour la première fois sur des oliviers en France, selon le ministère de l'Agriculture et de l'alimentation. Le ministère évoque deux oliviers d'ornement, à Antibes et à Menton, dans les Alpes-Maritimes. Ils ont été arrachés, mais cela ne suffit pas à apaiser les inquiétudes des oléiculteurs, en Corse notamment. Il est "illusoire et délirant de vouloir faire croire que seuls deux arbres sont touchés", écrit la présidente du syndicat interprofessionnel des oléiculteurs de Corse (Sidoc), Sandrine Marfisi, dans une lettre aux autorités publiée lundi 9 septembre.

Qu'est-ce que "Xylella fastidiosa" ?

Si l'on décortique son nom latin Xylella fastidiosa, on apprend que cette bactérie s'en prend aux xylèmes, les tissus qui transportent la sève brute (eaux et minéraux) dans les plantes, des racines aux feuilles. Elle colonise la plante et développe une sorte de gel qui empêche la sève de circuler. Les végétaux atteints meurent de faim. Cette Xylella est en outre fastidiosa, ou fastidieuse : elle a besoin de nutriments spécifiques pour se développer (ce qui la rend difficile à (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi