Cinq questions sur la présence de substances à risque dans les couches pour bébés, révélée par l'Anses

Valentine Pasquesoone
L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a identifié une soixantaine de substances chimiques dans 23 couches pour bébé.

Des parfums, des polluants et du glyphosate. L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) révèle, mercredi 23 janvier, un rapport sur la présence de substances chimiques potentiellement dangereuses dans des couches pour bébés de 23 marques différentes, mais non citées.

L'Anses a en effet été saisie par plusieurs autorités – la direction générale de la santé, la direction générale de la prévention des risques et la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes – pour tenter de mettre en lumière les potentiels dangers liés à la présence de ces substances pour les nourrissons. Les recherches de l'agence, menées sur des données datant des trois dernières années, montrent qu'une soixaintaine de substances sont présentes dans ces couches jetables, portées par "plus de 95% des bébés", selon l'Anses.

Quelles substances trouve-t-on dans ces produits ? Quels sont les risques pour la santé des bébés ? Que faut-il faire pour prévenir ces éventuels dangers ? Eléments de réponse.

1Quelles sont les substances retrouvées dans ces couches ?

Ces recherches de l'Anses, une première à l'échelle mondiale, "ont mis en évidence la présence de différentes substances chimiques dangereuses dans les couches jetables", alerte l'agence dans un communiqué, mercredi. Parmi les quelque 60 substances (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi