Cinq questions sur les manifestations géantes en Catalogne

franceinfo

Barricades en feu, charges policières, routes et voies ferrées coupées... Des heurts opposant militants indépendantistes et forces de l'ordre ont éclaté en Catalogne, mercredi 16 octobre. Selon les autorités locales, 97 personnes ont été blessées et 33 arrêtées lors de cette troisième nuit consécutive de violences. Jeudi, des dizaines de milliers d'indépendantistes ont poursuivi leur mobilisation contre la condamnation de leurs dirigeants par la justice espagnole. Vendredi, une grande manifestation est prévue à Barcelone, à l'occasion d'un jour de grève générale.

Franceinfo vous explique pourquoi la situation s'est une nouvelle fois embrasée dans cette région du nord-est de l'Espagne.

Pourquoi les indépendantistes manifestent-ils ?

La mobilisation a démarré lundi 14 octobre, après la condamnation de neuf dirigeants séparatistes pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017. Accusés de sédition et de désobéissance, ils ont écopé de peines allant de neuf à treize ans de prison. Les organisations séparatistes Omnium et ANC, ainsi que la plateforme "Tsunami démocratic", ont aussitôt appelé à des actions pour protester contre la décision de la Cour suprême espagnole. Le leader indépendantiste Carles Puigdemont, en exil à Bruxelles, a par ailleurs dénoncé une "atrocité" sur son compte Twitter, s'indignant de ces (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi