Cinq questions sur les méga-feux

Depuis le début du XXIe siècle, les méga-feux sont devenus plus fréquents un peu partout dans le monde, soulevant de nombreuses interrogations. Il n’existe pas une définition scientifique très précise de ce phénomène. Ce sont des incendies de forêts de grande ampleur et d’intensité, incontrôlables et ravageant des surfaces de plusieurs milliers d’hectares. Éclairage.

Pourquoi parler de méga-feux ?

« C’est avant tout une question de surface brûlée et de durée des feux », expliquait récemment Jean Jouzel, climatologue et ancien vice-président du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec), sur la chaîne TV5. Aucune délimitation exacte de superficie des incendies n'existe pour pouvoir employer le terme. En Europe, on utilise ce terme pour les incendies de forêts sur plus de 1000 ha. Mais aux États-Unis ou en Australie, on parle de méga-feux quand la surface brûlée dépasse 10 000 ha. Par conséquent, il faut relativiser cette notion qui dépend en grande partie de l’étendue du pays ou du continent. L’ampleur et l’intensité du feu, les dégâts matériels ou humains causés ainsi que la durée dans le temps peuvent prendre des proportions considérables, dépassant les capacités des pompiers à lutter contre le feu malgré les moyens dont ils disposent. Quand l’incendie atteint de telles proportions, les priorités des pompiers et des secouristes sont la protection et l’évacuation des populations et des habitations.

Depuis quand se multiplient les méga-feux ?

Quelques mois plus tard, en novembre 2018, l’incendie monstre en Californie brûle tout sur 60 000 hectares et tue 85 personnes. Dans la même région, deux autres méga-feux se déclarent en août 2020 et ravagent plus de 140 000 hectares de forêts.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles