Cinq questions pour comprendre la crise au Mali

franceinfo avec AFP

Le Mali est confronté depuis 2012 à une insécurité croissante. Malgré une intervention internationale et la signature d'un accord de paix, les violences persistent et se propagent vers les pays voisins du Sahel.


1Comment la situation a-t-elle explosé en 2012 ?

En janvier 2012, la rébellion touareg et d'autres combattants rentrés de Libye lancent une offensive dans le nord du Mali dans le cadre de revendications autonomistes. Mais très vite, les indépendantistes sont évincés par leurs alliés islamistes qui prennent le contrôle de la région. L'armée malienne est en déroute et le pays lance un appel à l’aide pour enrayer la progression jihadiste. Une intervention internationale initiée par la France permet d'éviter le pire. Un nouveau président, Ibrahim Boubacar Keïta, dit IBK, est élu à la tête de l'Etat en 2013.


2Pourquoi l'accord de paix est-il inefficace ?

Soutenu par la communauté internationale, le président Keïta est censé ramener la paix et stabiliser le Mali. Sur le plan politique, son gouvernement conclut un accord avec l'ex-rebellion. Le texte signé en 2015 prévoit notamment d'accorder plus d'autonomie au Nord, dans un Mali réunifié. Mais l'accord de paix n'est pas mis en œuvre sérieusement. La reconstruction (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi