Cinq mystères du corps humain révélés en 2019

Julie Kern, Rédactrice scientifique
1 / 2

Cinq mystères du corps humain révélés en 2019

Si l’Homme étudie son organisme depuis des siècles, celui-ci n’a pas encore livré tous ses mystères. Depuis les dessins de Léonard de Vinci aux dernières techniques d’imageries, nous avons encore beaucoup à découvrir sur nous-mêmes. Pour preuve, l’année 2019 a apporté son lot de découvertes et de nouveautés concernant la biologie humaine. Entre l’observation de structures inédites, le mystère d’une longévité hors norme et les restes d’un ancêtre lointain dans l’embryon humain, voici cinq recherches scientifiques parues durant l’année et qui ont un peu plus éclairci les arcanes du corps humain.

Prix Nobel de médecine 2019 : comment des cellules s'adaptent à l'absence d'oxygène ?

Des vaisseaux sanguins qui traversent les os

Bien que la dénomination soit inspirée des cheveux, les capillaires sanguins sont bien plus fins que ces derniers. Ces vaisseaux sanguins ont un diamètre compris entre 40 et 100 µm. Ils se structurent en filets denses qui entourent les organes pour les alimenter en oxygène, en eau et en nutriments. En janvier 2019, des chercheurs ont observé un réseau de capillaires jusqu’alors insoupçonné qui traverse les os. Cette découverte a d’abord été faite chez la souris. En observant le tibia d’un rongeur, les chercheurs ont remarqué des centaines de pores microscopiques par lesquels passent les capillaires sanguins. Ils ont par la suite confirmé que ce réseau de vaisseaux sanguins existait aussi chez l’Homme.

La moelle osseuse, située au cœur des os, est le lieu de naissance des cellules sanguines à savoir les globules rouges et blancs, les lymphocytes et les plaquettes. Mais les scientifiques ne savaient pas comment ces cellules quittaient la moelle osseuse pour rejoindre la circulation sanguine. Les chercheurs ont donc rendu transparents les os d’une souris pour savoir si le réseau qu’ils ont identifié servait de voie de sortie aux cellules créées dans la moelle osseuse. Bingo ! Ils ont observé le sang circuler à travers l’os sous l’oculaire du...

> Lire la suite sur Futura