Cinq moments qui ont fait Planète Rap

Brut.
·1 min de lecture

"Diam's, moi, elle m'a toujours... Elle m'a toujours fasciné. Pour moi c'est LE plus grand du rap français. Je dis "le plus grand" exprès, car souvent, on dit "oui, mais le rap y a pas assez de nanas et tout..." Ben voilà : s'il n'y a pas assez de nanas, en tout cas il y en avait une, mais qui a mis tous les mecs à l'amende : c'est Diam"s", affirme Fred Musa, animateur de radio.

Le clash de Sinik et Diam's

Parmi les moments importants de Planète Rap, Fred Musa souligne le clash Sinik et Diam's. "Ce moment, si je l'ai choisi, c'est parce que, voilà... J'ai un respect éternel pour Diam's. Diam's, j'ai eu la chance, en plus, en 2006, de la suivre sur la confection de son album "Dans ma bulle", raconte l'animateur de radio.

Le freestyle record de Jul

"Alors, ça aussi, pareil, il fait partie, pour moi, des artistes qui sont absolument extraordinaires. Jul, c'est... Il avait raison d'appeler ses projets "L'ovni", c'est un ovni", estime Fred Musa. "Jul, c'est clairement celui qui bosse le plus ses Planète Rap. En quelques années, il nous a délivré... Si tu prends tous les albums inédits, bon il en sort aussi des gratuits, mais à Planète Rap, quand il vient faire un Planète Rap, il fait les albums inédits Planète Rap", continue-t-il.

Le Planète Rap de Lomepal

"Lomepal, il y a des moments, comme ça, qui sont extraordinaires : t'as un moment où il vient, un jour, avec Philippe Katerine dans l'émission, et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi