Cinq choses à savoir sur la Namibie qui organise des élections générales

Eléonore Abou Ez

Ce sont des élections sans grand suspense qui ont lieu en Namibie, plus connue pour sa faune que pour ses soubresauts politiques. Le vote semble être une formalité dans ce pays d’Afrique australe gouverné sans partage par le même parti depuis 30 ans. Le scrutin est une bonne occasion d'en savoir plus sur ce gigantesque paradis désertique, stable mais inégalitaire.

1Un pays jeune et stable

C’est seulement en 1990 que la Namibie s’est affranchie de la domination de son voisin sud-africain, grâce au parti indépendantiste SWAPO. Depuis, c’est lui et lui seul qui dirige le pays. Un immense territoire désertique grand comme une fois et demi la France pour à peine 2.5 millions d’habitants. Réputée pour sa stabilité politique, la Namibie est dirigée depuis 2014 par Hage Geingob, 78 ans, qui brigue un deuxième mandat. En 2014, il avait obtenu près de 87% des voix. Le vétéran du parti est le grand favori de cette élection, malgré un bilan pas vraiment reluisant.

2Richesses et inégalités

Uranium, diamant, or, argent, zinc, cuivre… Comme dans de nombreux pays africains, les sous-sols de Namibie recèlent de précieux trésors qui ne profitent pas toujours à tout le monde. Un tiers de la population est au chômage et les jeunes sont les moins bien lotis. En cause notamment : la chute des cours des matières premières et les sécheresses récurrentes. Malgré ses richesses minières, la Namibie est l’un des pays les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi