Cinq candidats ont déjà 500 parrainages

Cinq candidats à la présidentielle d'avril-mai ont d'ores et déjà recueilli au moins 500 parrainages d'élus. A François Fillon (1.789) s'ajoutent Emmanuel Macron (1.074), le socialiste Benoît Hamon (1.039), le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan (559) et Nathalie Arthaud (photo), de Lutte ouvrière (557). /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Cinq candidats à la présidentielle d'avril-mai ont d'ores et déjà recueilli au moins 500 parrainages d'élus, le minimum requis pour concourir, selon le décompte publié mardi par le Conseil constitutionnel.

A François Fillon (1.789), qui avait déjà ses signatures, s'ajoutent Emmanuel Macron (1.074), le socialiste Benoît Hamon (1.039), le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan (559) et Nathalie Arthaud, de Lutte ouvrière (557).

Ces cinq prétendants remplissent les deux autres critères pour être qualifiés : que les parrainages proviennent d'au moins 30 départements ou collectivités d’outre-mer et que 50 au maximum émanent d'un même département.

A dix jours de la fin de la période du recueil des formulaires, deux autres candidats sont proches du but, la présidente du Front national Marine Le Pen (483) et François Asselineau, du parti Union Populaire Républicaine (480).

Jean-Luc Mélenchon, candidat de La France insoumise, en a pour le moment collecté 356.

La candidature avortée d'Alain Juppé, qui a renoncé lundi à prendre la relève de François Fillon, a été parrainée par 242 élus.

Le premier tour de la présidentielle est prévu le 23 avril, le second le 7 mai.

(Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages