Les cinq briques de l’ADN trouvées sur des astéroïdes : qu'est-ce que cela signifie ?

D’où vient la vie sur Terre ? A-t-elle été d’abord apportée par des éléments extérieurs ou s’est-elle développée directement sur place ? Pour répondre, les scientifiques recherchent des traces de vie sur des astéroïdes, qui lors de leur passage sur la Terre auraient apporté les briques élémentaires de la vie. Notamment, des molécules à base de carbone (C), hydrogène (H), oxygène (O) et azote (N). Ensemble, ces quatre éléments forment une grande partie des molécules qui composent le vivant.

Cinq bases azotées codent l’information génétique

L’ADN, par exemple, prend la forme d’une double hélice caractérisée par l’alternance de quatre bases azotées, ou nucléobases : adénine et guanine qui appartiennent à la famille des purines, et cytosine et thymine qui, elles, appartiennent aux pyrimidines. L’ARN, quant à lui, ne forme qu’une hélice, et parmi les quatre bases azotées qui le composent, l’uracile remplace la thymine par rapport à l’ADN.

L'ADN code l'information génétique quand l'ARN sert de messager pour la transporter et la répliquer. © Yarkee, Adobe Stock
L'ADN code l'information génétique quand l'ARN sert de messager pour la transporter et la répliquer. © Yarkee, Adobe Stock

Jusqu’à maintenant, seules trois des cinq bases azotées connues avaient été retrouvées sur des astéroïdes du Système solaire : cytosine et thymine manquaient à chaque fois à l’appel. Dans une étude publiée dans la revue Nature communications, le 26 avril, une équipe internationale de chercheurs a analysé en détail le contenu de trois météorites riches en carbone : Murchison, qui a atterri en Australie en 1969, Murray qui a atterri dans le Kentucky en 1950, et Tagish Lake qui est tombée en Colombie-Britannique en 2000.

Les deux dernières bases sont plus fragiles et nécessitent des techniques de pointe

Insaisissables jusqu’à maintenant, mais cette fois les pyrimidines ont bien été retrouvées dans chacune des trois météorites. Pourquoi sont-elles restées indétectables avant aujourd’hui ? « Étant donné que les purines et les pyrimidines peuvent être synthétisées dans des environnements extraterrestres, comme l'a démontré...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles