Cinq ans après, Nice commémore sobrement l’attentat de 2016

·1 min de lecture
À travers l'attentat de Nice, c'est « la liberté d'aller et venir (...) et une certaine forme de civilisation qui ont été visées », a déclaré Jean Castex.
À travers l'attentat de Nice, c'est « la liberté d'aller et venir (...) et une certaine forme de civilisation qui ont été visées », a déclaré Jean Castex.

Lors d?un hommage aux victimes de l?attentat de Nice de 2016, Jean Castex a réaffirmé, ce mercredi 14 juillet, la volonté de la France de ne jamais « céder à la barbarie ». « Le 14 juillet 2016, à Nice, c?est la République qui a été visée », a-t-il ainsi déclaré. Et d?ajouter : « Le terroriste a voulu souiller l?une des dates symboliques de l?histoire de notre nation (?), notre fête nationale, ce 14 juillet que résume la devise de notre République, liberté, égalité, fraternité. Trois mots qui forment comme un rempart contre le fanatisme. »

À travers l?attentat de Nice, c?est « la liberté d?aller et venir (?) et une certaine forme de civilisation qui ont été visées », a-t-il ajouté en réaffirmant la volonté de la République de ne jamais rien céder « à ceux qui veulent semer le ferment de la division, de la haine et de la violence ». « Voilà pourquoi la France s?engage sur tous les terrains et participe activement aux coalitions militaires internationales qui luttent contre toutes les têtes de l?hydre islamiste. Il n?y a pas d?autre voie que la plus grande fermeté contre ces agissements. Nous le devons aux victimes de Nice », a-t-il expliqué.

Une vie après l?attentat, « plus difficile, plus âpre, plus amère »

Le 14 juillet 2016, environ 30 000 personnes s?étaient rassemblées sur la célèbre promenade des Anglais pour le populaire feu d?artifice de la fête nationale. C?est dans cette foule que Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, un trentenaire tunisien demeurant à Nice, a [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles