Cinq animaux dont le mode de vie est digne d'un film d'horreur

Julie Kern, Rédactrice scientifique
·2 min de lecture

Les animaux étranges, et souvent peu amicaux, qui peuplent les œuvres de fiction témoignent de l'imagination de leur créateur. La nature, elle aussi, a su faire preuve de créativité ! Au fil de l'évolution, des animaux ont dû adopter des comportements étranges pour s'adapter à leur environnement et survivre. Petit tour d'horizon avec ces cinq espèces animales bien réelles qui pourraient figurer dans un film d'horreur tant leur mode de vie est terrifiant.

Le Géospize à bec pointu, l’autre Dracula

Dracula, personnage culte inventé par Bram Stoker, a fait d’incalculables apparitions au cinéma ou dans la littérature. Le monde sauvage a aussi sa version du vampire assoiffé de sang. Les chauves-souris, de la sous-famille des Desmodontinae et qui se nourrissent de sang de mammifères ou d’oiseaux, sont les plus connues. Mais il existe un autre Dracula qui vit sur les îles Galapagos.

Le Géospize à bec pointu (Geospiza difficilis) est un petit oiseau tout à fait banal, endémique des Galapagos. Il existe trois sous-espèces qui ont des différences morphologiques et comportementales bien distinctes. L’une d’entre elles est surnommé le « pinson vampire ».

Cette sous-espèce vit sur les îles Darwin et Wolf, deux grains de poussière immergés, éloignés des îles principales, où il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent et dans le bec !

Là-bas, de nombreux oiseaux marins nichent en toute quiétude. Le pinson vampire a fait d’eux ses principales victimes. Avec son poids plume de 20 grammes maximum, il se faufile partout jusqu’aux grands oiseaux marins. Grâce à son bec acéré, il entaille la base d’une aile et lèche alors le sang qui s’écoule. Il vampirise essentiellement des fous à pieds rouges (Sula sula) ou des fous de Grant (Sula grantis). En général, lorsqu’un pinson vampire se nourrit de sang, les autres accourent et attendent patiemment pour s’en abreuver à leur tour. Avec les fameux pinsons de Darwin, les pinsons vampires sont les seules espèces d’oiseaux connues pour être...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura