Cinq adolescents présentés à la justice pour violences sur des garçons de 12 ans

·1 min de lecture

Cinq adolescents sont présentés à la justice samedi à Créteil dans le Val-de-Marne, soupçonnés d'avoir tiré au Taser et au plomb sur des garçons de 12 ans qu'ils humiliaient et violentaient dans cette ville, a appris l'AFP auprès du parquet. Une information judiciaire a été ouverte notamment pour "tentative de meurtre" et "violences aggravées", a précisé le parquet de Créteil. Selon une source proche de l'enquête, les faits reprochés découlent d'une rivalité entre bandes de jeunes, mais concernent des mineurs d'un même quartier. "Au sein d'une même bande, les plus grands ont trouvé que les plus jeunes n'avaient pas été assez forts" face à un quartier rival, et ont "décidé d'endurcir les plus jeunes par la violence", a expliqué cette source.

 

>> A LIRE AUSSIJeunesse, violence, modèle américain : un sociologue casse 4 idées reçues sur les bandes

L'histoire débute fin février, quand des jeunes du quartier des Bleuets poussent des garçons de 12 ans, qui habitent dans le quartier "rival" de l'Echat, à "baisser leur pantalon" et à "chanter des insultes" sur leur propre quartier. Filmée, leur "humiliation" est diffusée sur le réseau social Snapchat. En réaction, des adolescents du quartier de l'Echat auraient décidé "d'endurcir de manière violente" ces garçons de 12 ans, les jugeant "pas suffisamment forts face aux Bleuets". Ils leur auraient alors fait faire des pompes, se déshabiller, les auraient blessés par des tirs de Taser et pistolet à plomb, selon la source proche...


Lire la suite sur Europe1