"Wonder Woman 1984", meilleur démarrage en salles aux États-Unis depuis le Covid-19

Mathilde Pereira Karsenti
·Journaliste rédactrice au service Culture
·2 min de lecture
"Wonder Woman 1984" est sorti en salles le 25 décembre aux États-Unis. (Photo: Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved. / Clay Enos/ ™ & © DC Comics)
"Wonder Woman 1984" est sorti en salles le 25 décembre aux États-Unis. (Photo: Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved. / Clay Enos/ ™ & © DC Comics)

CINÉMA - Un peu d’espoir pour la Warner Bros qui a dû repousser la sortie en salles de nombre de ses films en raison de la crise sanitaire. Et si les contaminations au coronavirus explosent toujours aux États-Unis, “Wonder Woman” est quand même sorti sur grand écran ce vendredi 25 décembre. Ce dernier a d’ailleurs eu un véritable succès puisqu’il a obtenu les chiffres les plus élevés depuis le début de la pandémie.

“Wonder Woman 1984” réalisé par Patty Jenkins a, en l’espace d’un week-end, rapporté environ 36,1 millions de dollars dans les cinémas du monde entier. Sur ce total, 16,7 millions proviennent des cinémas américains et canadiens, d’après AT&T Inc ce dimanche 27 décembre.

Aux États-Unis, le cinéma qui a reçu le plus d’entrées pour “WW84” se situe à Salt Lake City d’après le Hollywood Reporter. De même, les salles d’Orlando, de Nashville ou encore de San Antonio ont rapporté avoir eu une forte affluence ce week-end en raison du film.

À l’international aussi le film a obtenu un franc succès. En Australie par exemple, “Wonder Woman” a généré 4,5 millions de dollars en un week-end, devançant nettement la version de 2017. En Inde également, le film est très rapidement arrivé en tête des classements d’après le Hollywood Reporter.

Simultanément à sa sortie en salles, le film a été rendu disponible sur les plateformes de streaming. HBO Max a proposé le film pour une durée de 31 jours comme visible sur le tweet ci-dessus. Des millions de personnes donc pu regarder “WW84” depuis chez eux aux États-Unis, a...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.