Les cinémas français ont retrouvé les trois quarts de leur fréquentation d’avant Covid

Photo
Antonio Gravante / EyeEm / Getty Images/EyeEm

Si les blockbusters comme « Avatar » et « Top Gun » ont attiré en masse en 2022, les films français s’en sortent bien aussi.

CINEMA - Lueur d’espoir pour les salles obscures françaises : les cinémas ont récupéré les trois quarts de leur fréquentation d’avant le Covid, avec 152 millions d’entrées en 2022, selon les chiffres du CNC dévoilés ce lundi 2 janvier.

L’année qui vient de s’écouler a été la première sans fermeture de salles pour cause sanitaire, contrairement à 2020 et 2021. Mais, précise le Centre national du cinéma et de l’image animée, 2022 reste « une année de transition toujours marquée par la pandémie », rappelant que les restrictions sanitaires à l’instar du pass vaccinal et l’interdiction de la vente de confiseries n’ont été levées qu’à la mi-mars.

Le résultat représente un fort rebond par rapport aux 95,5 millions d’entrées de 2021 (+59,2%), mais reste « en retrait de -26,9% par rapport à la période pré-Covid et à la moyenne historiquement élevée des exercices 2017 à 2019 » (207,9 millions).

Avatar en tête du top 5 de l’année

Le CNC a également souligné que l’offre de films porteurs en 2022 n’était pas encore équivalente à celle des années pré-Covid.

« C’est un résultat très encourageant dans un contexte encore atypique. La France enregistre une des meilleures reprises au monde, avec une baisse plus limitée comparée, par exemple, aux Etats-Unis, à la Corée du Sud, à l’Allemagne, à l’Espagne ou l’Italie », a déclaré dans un communiqué Dominique Boutonnat, président du CNC, qui s’est dit confiant pour 2023.

En 2022, le top 5 des films reste l’apanage des blockbusters américains (Avatar, Top Gun, les Minions...), mais la part de marché des films français « s’est maintenue aux niveaux élevés qu’elle a atteint depuis 2020 », notamment en raison de la pandémie et de la « raréfaction relative de l’offre de films américains », note le CNC.

Cette part s’est élevée à 40,9% contre 37,2% en moyenne sur 2017 à 2019. Quant à la part des films américains, elle s’est établie à 40,5%.

Avatar : la voie de l’eau de James Cameron a été le plus gros succès de l’année en France, avec 7,6 millions d’entrées depuis sa sortie le 14 décembre, selon le CNC.

En 2022, « l’ensemble du public est retourné en salles, mais en étant plus sélectif », avait indiqué vendredi à l’AFP Eric Marti, spécialiste chez Comscore, société d’analyse d’audience. Les films américains ont été un « moteur » quand, côté français, seuls les films « avec une certaine originalité » ont résisté, au détriment des grosses comédies par exemple.

Lire aussi

« Avatar 2 » devient le film le plus vu de l’année en France

Aucun film français parmi les plus vus au cinéma en 2022, une première depuis 1989

VIDÉO - "Avatar 2", film le plus vu de l'année en France avec plus de 6,8 millions de spectateurs en deux semaines