Avec Jean-Jacques Annaud, sur le tournage de "Notre-Dame brûle"

Le 15 avril 2019, un incendie s'est déclaré à Notre-Dame de Paris, et s'est poursuivi pendant près de huit heures. Dans une chaleur suffocante, 400 soldats du feu ont porté secours à la cathédrale durant toute la nuit. Deux ans plus tard, le réalisateur français Jean-Jacques Annaud reconstitue la scène en présence des équipes de France Télévisons à la Cité du cinéma, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) pour son film Notre-Dame brûle. Sur le plateau, une cinquantaine de comédiens et de techniciens s'activent pour faire revivre cette nuit interminable. "J'ai senti tout de suite évidemment les extraordinaires mérites cinématographiques. Au-delà du désastre et du chagrin, bien sûr que, justement, il y a l'émotion et le spectacle du feu", explique le réalisateur. Montrer la tragédie depuis les coulisses Le cinéaste souhaite montrer le drame vu de l'intérieur. Il souhaite filmer les difficultés pour accéder à la cathédrale et aux coursives, les trois tests des passages et le sang-froid des pompiers. "Ils font des grandes choses et c'est important pour nous de leur rendre hommage", commente le comédien Maximilien Seweryn, qui a appris des soldats du feu "la gestion du temps". Les décors sont en plâtre, en bois ou en résine. Ils ont été réalisés à l'identique, tout près de la Cité du cinéma.