Cinéma : Sofiane Bennacer, mis en examen pour viols, est retiré de la liste des révélations aux Césars

© JP PARIENTE/JM HAEDRICH/SIPA

L’Académie des Césars n’a pas tardé à réagir.  Mis en examen en octobre à Mulhouse pour viols et des faits de violence, l’acteur Sofiane Bennacer a assuré mercredi être innocent. Mais pour les Césars, cette affaire n’est pas compatible avec l’image de la cérémonie. L’Académie a donc décidé que « les informations publiées par la presse depuis le 22 novembre (...), commandaient, sans préjudice de la présomption d'innocence et par respect pour les victimes présumées, de retirer [l'acteur] de la liste des 32 Révélations pour les César 2023 », a-t-elle fait savoir mercredi soir dans un communiqué. Acteur principal du dernier film de Valeria Bruni-Tedeschi, Les Amandiers, l'acteur de 25 ans et compagnon de la réalisatrice souhaitait pourtant « continuer à concourir pour les Césars ».

Lire aussi - La réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi : « De tous mes morts, Patrice Chéreau est le plus vivant »

Selon la procureure de Mulhouse, « il y a eu deux mises en examen pour des faits de viols » sur deux ex-compagnes ainsi qu'une troisième « mise en examen pour violences sur conjoint ». Enfin, une quatrième plainte a été déposée par une autre ex-compagne qui dénonçait des faits de viol. Sofiane Bennacer a été placé sous le statut de témoin assisté.

« La présomption d’innocence existe-t-elle encore ? »

Face à cette décision de l’Académie, l’acteur a réagi sur ses réseaux sociaux. « Je suis innocent (…) La présomption d'innocence existe-t-elle encore? Ou sommes-nous dans un état de non-droit, u...


Lire la suite sur LeJDD